Coudre, c'est avant tout le plaisir d’occuper les mains,

mais aussi un moment utile pour se vider la tête…

Coudre, encore et encore, c’est bien,

et avant l’été, (période pendant laquelle mes activités couture sont délaissées)

il me paraissait intéressant de faire le bilan d’une année riche de cousettes …

 

Un bilan financier d’abord:

Tissus, mercerie, patrons, motifs de broderie, tout mis bout à bout, un total de 313€ :

ça peut paraître important mais rapporté aux 12 mois de l’année c’est une moyenne  de 26€ par mois, pour les loisirs mais pas seulement … 

 

Et ça a servi à quoi tout cela ?

J’ai cousu essentiellement pour moi (aucun achat de vêtement cette année) : 2 vestes cannelles (plus la toile) 3 cannelles légers pour l’été, 1 mélilot, 2 pantalons, 3 plantains

cannelle en série (1)cannelle en série (3)

 

Mais aussi

Pour l’Hom : 2 caleçons.

Pour la maison : une série d’essuie-mains tout simples 

Pour offrir : 2 vestes cannelles, 2 capes de bain, 1 veste cannelle légère

samuel (3) 

Plusieurs coupons, achats coup de cœur, ont rejoint les stocks en attendant de trouver le projet approprié, stocks dans lesquels j’ai puisé pour réaliser la toile Mélilot, la chemise façon Miss Paulette et la jupe châtaigne, le caleçon « canards », un trop top.

chataigne jupe (8)mélilot toile (5)caleçon canards (6)

 

Mais il y a aussi l’énorme stock de chutes qui bien exploité a donné 2 caleçons pour l’Hom, un  pantalon sleek and modern, un caraco, 2 « trop top », 1 tee-shirt pour l’été (chutes d’un plantain de l’année et de liberty), un pyjama pour Petitloup et une chemise de nuit pour La Chipette.

Must have bordeaux (2)caleçon rayé (2)pyj aubergine (4)

 

 

 

 

curious rabbits 1 (5)

Au total on dira que 34 réalisations sont sorties de l’atelier, soit un coût moyen de 9,2€. Les patrons ont encore de beaux jours devant eux et de grandes chutes ont rejoint le stock…

 

En complément je me suis amusée au jeu du relooking en transformant 2 pantalons larges qui ont été re-portés avec plaisir (le prune a fini par rendre l’âme mais il m’a tenu chaud au plus fort de l’hiver) une blouse en chemise printanière, une jupe récup donnée par ma maman

Tatum prune revisitée (2) 

Et comment vivent ces cousettes ?

Les créations d’hiver (pantalons, plantains, jupe chataigne, vestes cannelles) ont été très régulièrement portées et ont renouvelé en partie ma garde-robe, les essuie-mains montrent toute leur utilité (je ne sors plus que ceux-là car j’ai pris une éponge aux couleurs de ma cuisine), les premiers caleçons sont rarement 2 dans l’armoire, ceux issus des chutes, (volontairement plus petits) sont finalement trop justes (l’Hom a repris du poids) et ont fini désossés.

Les projets printaniers commencent à sortir régulièrement en fonction du temps et Il est encore un peu tôt pour faire le bilan des projets été : le temps sera déterminant ! Quant aux gilets cannelle en jersey léger, ils ont remplacé les gilets de coton que je porte les jours d’été un peu frais depuis une bonne dizaine d’année, qui commencent à être défraichis !

Et pour être honnête la chemise façon Miss Paulette sort peu du placard, peut-être davantage à l'automne....

 

Et vous vous faites un bilan ?

 

A bientot avec de nouvelles cousettes,