Préparer les valises 

y glisser un ouvage soigneusement choisi

profiter d'un (ou plusieurs) jours de pluie pour le sortir

dompter la machine à ma disposition, plus rétive que mon  Frère,

(point de surjeteuse dans ma campagne mais une Singer expérience 160)

alors pour de jolies finitions , des coutures anglaises : 

Mélilot de Deer and Doe se prête parfaitement à l'exercice ....

 

Celle-ci sera blanche 

Mélilot blanche do (4)

 

Et parce que le net est une source infinie de bonnes recettes, j'ai suivi le lien chez  "c'est qui Qui coud", une grande fan de chemises

qui m'a menée là 

une technique de montage de col qui ferait certainement frémir ma Maman ou ma Grand'mère, 

 d'une simplicité étonnante pour un résultat impeccable sans aucun problème : finie la prise de tête pour que bord du col et bord de la chemise soit parfaitement allignés !

Mélilot blanche do (5)

 

 

 

 et portée

 

Mélilot blanche do (10)

 

Elle a été pensée pour accompagner ma jupe à pois..

Je crois qu'un bouton supplémentaire ne serait pas superflu...

J'ai refait le patron en 40 car le 38 des versions précédentes se révèle légèrement étroit aux épaules (ça tire au dos entre les épaules)

A bientôt

 

 

LE CAHIER TECHNIQUE :

le modèle :  Mélilot de Deer and Doe en taille 40 pour mon 38/40 habituel 

les matières :viscose blanche de Tissus.net, boutons en verre (héritage Belle maman)

Les modifications : juste raccourcie de 5 cm

les couacs : aucun